News

Excellents résultats annuels 2014 : La Banque CIC (Suisse) augmente son bénéfice et accroît l’effectif de sa clientèle

Pour son 105e exercice, la Banque CIC (Suisse) a enregistré une évolution fort satisfaisante de ses affaires. Malgré une conjoncture difficile, la Banque CIC (Suisse) a été en mesure de convaincre de nouveaux clients, des particuliers mais surtout des entrepreneurs et des entreprises, ce qui se reflète non seulement dans la hausse des avoirs des clients de 626 millions de CHF (+22.6 %), mais aussi dans celle des prêts aux clients de 365 millions de CHF (+7.8 %). Tandis que le total du bilan affiche une progression globale supérieure à 15 %, le bénéfice de l’exercice de la Banque CIC (Suisse) augmente de plus de 19 %, à 6,35 millions de CHF. La Banque CIC (Suisse) a engagé des collaborateurs supplémentaires et créé de nouveaux postes, poursuivant ainsi sa croissance ciblée en Suisse en investissant dans l’avenir.

Croissance constante du bilan et excellent positionnement en termes de risque

Le total du bilan a progressé durant l’exercice considéré de 16,1 % à 6,2 milliards de CHF, les créances hypothécaires et les créances sur la clientèle s’étant accrues respectivement de 286 millions de CHF et 79 millions de CHF. Cet accroissement du volume de crédits a été refinancé grâce aux capitaux des clients, tandis que les capitaux d’épargne ont augmenté de plus de 500 millions de CHF et que les autres engagements envers la clientèle ont atteint 1877 millions de CHF. Cette croissance a été réalisée avec un octroi de crédits circonspect dans le respect de notre politique de risque éprouvée, ce qui se manifeste au travers de la situation toujours aussi favorable de notre banque en matière de risques.

Produit d’exploitation en hausse, opérations d’intérêts fortement représentées

Totalisant 97,5 millions de CHF, le résultat de l’activité bancaire ordinaire a encore augmenté. Les opérations d’intérêts avec 58,4 millions de CHF et une hausse de juste 12 %, représentent le principal pilier de rendement de la banque. Le résultat des opérations de commission et des prestations de service de 27,8 millions de CHF est satisfaisant. Le résultat des opérations de négoce a quelque peu baissé sous l’effet des faibles volatilités sur le marché des devises et du léger recul des activités clients. Les frais de personnel ont significativement augmenté avec la hausse de l’effectif de personnel, lequel s’inscrit dans le cadre de la stratégie de croissance. Des frais uniques d’informatique et de conseil ont également occasionné une augmentation des charges matérielles.

Orientation stratégique en tant que banque privée parmi les banques universelles

Avec son profil de banque privée parmi les banques universelles, la Banque CIC (Suisse) se positionne comme alternative unique sur le marché bancaire suisse. Elle convainc par sa large gamme de produits et son intégration dans un groupe international établi, ainsi que par son conseil exhaustif dans un cadre extrêmement personnalisé. Avec quelque 330 collaborateurs répartis sur des sites dans l’ensemble du territoire, la banque dispose de la taille humaine et de la proximité qui rendent possible un vrai partenariat avec le client. La banque accompagne les entrepreneurs et leurs entreprises, ainsi que les particuliers, à tous les stades de leur vie financière et associe les différents besoins dans une solution globale individuelle. Grâce à cette stratégie, la Banque CIC (Suisse) a de nouveau été en mesure de développer son effectif de clientèle de façon continuelle en 2014, malgré une concurrence soutenue.

Perspectives

À l’avenir également, la stratégie de croissance avec une croissance interne et éventuellement externe doit être poursuivie. Malgré les turbulences en raison de la suppression du cours plancher de l’euro et l’introduction des intérêts négatifs substantiels par la Banque nationale suisse, la Banque CIC (Suisse) prévoit pour 2015 une marche des affaires toujours aussi favorable.