News

Perspectives économiques : back to normal

La fin de l’été économique a été annoncée par le symposium annuel de la Réserve fédérale américaine à Jackson Hole. Le prochain relèvement des taux américains de 0,25 % à 0,5 % est toujours un sujet majeur de préoccupation.

Eu égard à l’évolution solide du marché de l’emploi, de la conjoncture et des prix à la consommation, un relèvement des taux en 2016 est de plus en plus probable.

 

Alors que les États-Unis parlent déjà de relèvement des taux, la zone euro connaît toujours un environnement de taux historiquement bas. Les données conjoncturelles européennes présentent de premiers signes d’amélioration, mais il faudra encore longtemps pour que l’assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) ait une incidence sur l’économie.

 

Le franc fort reste le thème majeur pour l’économie suisse. La Banque nationale suisse fait tout son possible pour que le franc suisse ne se fige pas en dessous du seuil de 1,08. La confiance économique en Suisse stagne, tout comme les prévisions conjoncturelles.

 

Malgré l’émoi suscité au premier semestre par le référendum britannique sur le maintien dans l’Union européenne, les conséquences n’ont rétrospectivement pas été aussi dramatiques pour l’économie. Le Brexit a certes causé une incertitude temporaire, mais il n’a pas entraîné de cataclysme politique. Les prévisions concernant la consommation et l’économie dans la zone euro et en Suisse ont déjà retrouvé un niveau normal.

 

Les élections présidentielles aux États-Unis en novembre représentent le dernier thème économique majeur de l’année. Les sondages donnent une nette avance à Hillary Clinton qui est favorable à l’économie. Nous pensons que les surprises sont plutôt improbables.