News

Perspectives économiques : inflation en vue ?

Dans le monde entier, les taux ont sensiblement augmenté au cours des premières semaines de la nouvelle année. Cette croissance avait cependant déjà commencé fin 2017. De solides données conjoncturelles, des attentes inflationnistes élevées et l’amorce d’une lente réduction de la politique monétaire expansionniste des grandes banques centrales y ont contribué de manière significative.

La corrélation entre l’évolution des prêts et des actions n’est pas toujours égale. Jusque récemment, on pouvait partir du principe que les pertes de cours des actions étaient amorties par des gains dans le domaine des prêts.
Cependant, début février 2018, les deux classes de placement ont subi des pertes au même moment. La cause en était une augmentation plus importante que prévue des salaires aux USA. Cet état de fait pourrait conduire à une hausse plus considérable encore de l’inflation. Les experts craignent que cela ne contraigne les banques émettrices à procéder à une normalisation plus rapide que prévue de leur politique monétaire expansionniste.


Cependant une hausse de l’inflation n’est pas forcément un facteur négatif en soi. Dans l’environnement conjoncturel actuel, les attentes inflationnistes élevées ont tendance à souligner les perspectives positives eu égard à l’évolution de l’économie. Un autre risque important serait la progression inattendue de l’inflation. En effet, un tel cas de figure pourrait conduire à une redistribution rapide de valeurs patrimoniales et à la migration vers des biens matériels.


Actuellement, nous n’envisageons pas un tel scénario. Bien que nous tablions en principe sur une hausse des prix à la consommation, le gain d’efficience attribuable aux progrès technologiques enregistré par une économie plus globale et interconnectée que jamais, devrait permettre aux prix de se maintenir à un niveau bas. Cet état de fait tempère l’évolution inflationniste.