Stress test bancaire 2018 : le Crédit Mutuel est particulièrement résistant

Le troisième test de résistance coordonné par l'Autorité bancaire européenne (ABE) a de nouveau placé le groupe bancaire Crédit Mutuel parmi les banques les mieux capitalisées d'Europe.

Le Crédit Mutuel est une des banques les plus sûres d'Europe selon l'ABE qui a publié les résultats de son dernier test de résistance vendredi dernier. Même dans l'hypothèse d'un scénario sévère basé sur l'effondrement de l'économie, le Crédit Mutuel montre un solide ratio de fonds propres (Common Equity Tier One CET1) de 13,18 %, ce qui dépasse largement le quota de 5,5 % exigé par la Banque centrale européenne.

 

Ce résultat positif prouve une fois de plus la solidité financière du Crédit Mutuel. Le groupe bancaire, dont fait partie la Banque CIC (Suisse), montre ainsi la force de sa structure coopérative qui garantit à plus de 30 millions de clients et de sociétaires la sécurité à long terme et un développement pérenne. Son ratio de fonds propres s'élevait à 17,4 % à la fin décembre 2017.

 

L'ABE a testé la résistance de 48 banques en situation de crise sur une période de trois ans (2018-2020). Les stress tests jugent de la capacité des banques à survivre dans des conditions économiques très dégradées. Deux scénarios ont été élaborés : un scénario de base avec un faible recul de l'économie et un scénario sévère prévoyant une récession avec un net repli du produit intérieur brut et des prix de l'immobilier et une forte hausse de la volatilité sur les marchés financiers. Les conséquences de ces deux scénarios sur les banques ont ainsi pu être déterminées. 

 

Le stress test bancaire a été réalisé pour la première fois en 2014. 25 des 130 banques testées avaient alors échoué. Un nouveau test a été mis sur pied en 2016 et le Crédit Mutuel a été classé dans le peloton de tête. La version 2018 imposait le scénario le plus sévère jamais testé.

 

Pour en savoir plus sur le sujet et pour comparer les résultats des 48 banques testées, consultez l'article de la NZZ.