CIC fileur
Nos publications

Blog

Avis et commentaires personnels sur des thèmes financiers variés.

Notre point de vue en juin

Chaque mois, nous publions notre point de vue sur le contexte macro-économique.

Notre point de vue en avril

Chaque mois, nous publions notre point de vue sur le contexte macro-économique.

Opinions sur le contexte boursier : Banques centrales : et ensuite ?

Après une longue phase de taux d’intérêt négatifs et une hausse de l’inflation, les banques centrales ont relevé leurs taux. Mais comment en est-on arrivé à ce revirement des taux, quelles en sont les répercussions sur l’économie mondiale et que nous réserve l’avenir ? Vous en saurez davantage en lisant notre blog.

L’or, valeur refuge

En périodes d’incertitude, l’or fait office de valeur refuge. Pour en savoir plus, lisez notre article de blog sur le cours de l’or et sur les facteurs qui influent sur son évolution.

Opinions sur le contexte boursier : Sandoz

En tant que leader mondial dans le domaine des médicaments génériques (fabriqués par voie chimique) et des biosimilaires (produits à partir de cellules ou d’organismes vivants), Sandoz profite tout particulièrement de l’expiration d’un nombre croissant de brevets. Publié à la mi-mars, son premier bilan annuel en tant qu’entreprise indépendante a montré que l’activité des biosimilaires, qui dégage de fortes marges, a enregistré la plus forte croissance (+15 %). L’entreprise veut développer ce domaine. Au total, le chiffre d’affaires a augmenté de 7 % en 2023, mais la marge a reculé à 18 %, notamment en raison de coûts non récurrents liés au développement du groupe en tant qu’entreprise indépendante. Bien que les analystes financiers aient initialement tablé sur des cours de CHF 40, l’action enregistre, depuis l’entrée en bourse le 4 octobre 2023, une évolution latérale autour de CHF 25. Au vu des prévisions de croissance du chiffre d’affaires de 5 % et d’une augmentation attendue de la marge à 20 %, un rapport cours/bénéfice de 11 est bien trop bas.

perspectives 02/2024

Le premier trimestre vient de s’achever et son bilan est positif. Au cours des derniers mois, l’intelligence artificielle a continué de gagner en importance. Elle constitue l’un des principaux moteurs de l’évolution réjouissante des marchés financiers. Selon une étude récente, pas moins de 36 % des entreprises mentionnent l’intelligence artificielle dans leurs rapports financiers – un chiffre record.

La prévoyance expliquée simplement

La prévoyance vieillesse est l’une des principales sources d’inquiétude des Suisses. Cette préoccupation est présente non seulement chez les plus âgés, mais aussi chez les plus jeunes comme la génération Z. En effet, à un moment ou à un autre, le système de prévoyance suisse reposera sur les épaules des jeunes générations. Or ce système n’est plus aussi solide que par le passé. Pour bénéficier du plus grand confort possible pour vos vieux jours, il est donc important de vous pencher suffisamment tôt sur votre prévoyance. Dans le présent article de blog, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur le système suisse des trois piliers et comment vous pouvez en tirer le meilleur profit.

Entre records et stagnation : le point sur le franc, les taux d’intérêt et les dividendes

À l’heure où les indices boursiers du monde entier atteignent de nouveaux sommets, la Bourse suisse se distingue par une singulière retenue. Malgré les performances impressionnantes du DAX, du CAC 40, du DJIA et du S&P 500, qui établissent tous de nouveaux records, le marché suisse des actions reste environ 10 % en dessous de son record historique de fin 2021. Cette évolution soulève des questions, d’autant plus que le franc suisse s’est fortement apprécié par rapport au dollar et à l’euro et que des entreprises importantes comme Roche et Nestlé montrent des signes de faiblesse. Dans notre entretien avec Luca Carrozzo, Chief Investment Officer, nous nous penchons sur les raisons de la faible performance de la Bourse suisse et sur le rôle du franc fort, et nous nous posons la question de savoir si une baisse des taux d’intérêt de la Banque nationale suisse (BNS) est nécessaire pour stimuler les marchés des actions. Découvrez pourquoi les titres suisses n’ont actuellement pas la cote et ce que cela signifie pour les investisseurs.

La cybersécurité dans l’e-banking : Confiance et sécurité dans un monde numérique interconnecté

La numérisation fulgurante du secteur financier a révolutionné la façon dont les gens effectuent leurs opérations bancaires. Au-delà d’une hausse de l’efficacité et de la convivialité, il en a résulté de nouveaux défis en matière de sécurité et de protection des données. Pour les banques, il est primordial de garantir un environnement numérique protégé. C’est pourquoi le secteur investit en permanence dans des technologies innovantes et dans la formation, afin de satisfaire en permanence aux nouvelles normes de sécurité.

Opinions sur le contexte boursier : Swatch

Le cours de l’action Swatch se situe au même niveau qu’en l’an 2000, bien que l’entreprise ait entre-temps plus que doublé tant son chiffre d’affaires que son bénéfice. Les raisons de cette piètre évolution résident dans une stratégie floue du groupe, une absence de vision d’avenir et une mauvaise communication avec les actionnaires et les analystes financiers.

Versement maximal dans le troisième pilier en 2024

La prévoyance facultative 3a est un élément important de la prévoyance vieillesse en Suisse. Elle nous permet de maintenir notre niveau de vie à la retraite et donc de préserver notre qualité de vie. Mais savez-vous qui décide du montant que nous pouvons verser chaque année dans le 3e pilier ? Dans le présent article de blog, nous vous expliquons comment est déterminé le montant maximal pouvant être versé dans le 3e pilier, à quelle fréquence ce montant change et quel est le meilleur moment pour effectuer un versement.

perspectives 01/2024

L’année boursière 2023 a été riche en défis. Si elle s’est achevée sur un bilan positif, elle nous a également montré qu’une bonne gestion du risque revêt de plus en plus d’importance. L’année 2024 apporte elle aussi son lot de risques que les investisseurs seraient bien avisés de ne pas sous-estimer. Aucune issue n’est en vue pour les guerres en Ukraine ou au Proche-Orient, et les tensions en Extrême-Orient vont probablement perdurer. En outre, des élections sont prévues dans certains pays, avec de possibles répercussions au-delà des frontières des pays concernés, voire dans le monde entier.

single-content-02
Newsletter
phone-call
Contact
pin-3
Sites
percent-sign-outline-64
Taux d’intérêt sur les comptes
en haut